La viellesse n’est plus un naufrage

Le dernier film de Dustin Hoffman, « Quartet », montre que le troisième âge n’est pas celui de la morosité. Vivre vieux et heureux, c’est un idéal accessible, à condition de suivre certaines règles. « J’avais 80 ans et je ne permettrai à personne de dire que ce n’était pas le plus bel âge de la vie ».

 (Ré)écouter cette émission sur franceinter.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>