Vieillir longtemps, c’est du Développement Durable !

Le Vice-Premier ministre du nouveau gouvernement japonais, Taro Aso a proposé à ses concitoyens en fin de vie de ne pas encombrer les services de gériatrie s’ils ne sont plus capables de s’alimenter seuls. Celui qui est aussi ministre des Finances, a affirmé qu’il « ne pourrais pas (se) réveiller le matin en sachant que c’est l’État qui paie tout ça pour lui.» . Pour lui la seule solution serait de “laisser ces patients se dépêcher de mourir”…

Dans un pays qui a vu passer la proportion de plus de 65 ans de moins de 5% à plus de 30 % en seulement un demi-siècle, l’appel à un hara-kiri générationnel de Taro Aso ressemble à la première étape pour préparer les esprits à une sorte d’euthanasie d’État. Rappelons aussi que ce pays se distingue par la faiblesse de son taux de fécondité par femme  (à Tokyo il est même inférieur à 1). D’un côté il faudrait supprimer les vieux, de l’autre, il n’y presque plus d’enfants. A ce rythme, et comme le rapport à l’immigration est assez tendue, le japon finira par être une ile déserte….

La suite sur alternatives-economiques.fr

Serge Guérin

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>