Loi TEPA, les 10 principes fondamentaux sur comment je suis devenu un bon parvenu.

Un texte un tantinet caricatural, dédicacé à tous ceux qui ont pu copieusement profiter des 5 ans qui viennent de passer et qui ont enfin eu accès au statut des 1%. Vous savez ce 1% de la planète qui possède plus de 80% des richesses du monde. Et qu’ils pensent que la redistribution se limite, sémantiquement parlant, en terme de dividende en fin d’exercice comptable. Loi TEPA et pas toi !

Et oui devenir riche et s’intégrer dans ce nouveau monde, ce n’est pas donné à tout le monde. En effet beaucoup s’en sont cassées les 5 pâtes des canards et n’ont pu voir les portes dorées s’ouvrir à ce milieu des plus fermé.

Vous l’aurez bien compris, nous ne parlons pas des gens juste aisés, ou de ceux qui ont vu leur fortune croitre d’un coup et disparaitre aussi sec que neige au soleil. Nous parlons de ces rares personnes privilégiées ou du moins de ces nouveaux privilégiés qui doivent changer leurs us et coutumes afin de bien paraître aux yeux de leurs nouveaux pairs de manière durable. C’est ça le Développement Durable.

  1. Donc en tout premier lieu, fini le lowcost, achetez des produits hors de prix et surtout de mauvais goût et qui dure beaucoup plus longtemps. C’est important car c’est comme ça que vous ferez la différence entre une personne riche et une personne très riche. En cas de doute allez à la « Galerie des Champs » sur les Champs Elysées  et entrez dans certaines boutiques pour vérifier si je ne raconte pas de bêtises. Vous trouverez des superbes chemises aux couleurs vives et d’un éclat, comme celles des tricots de pépé quand j’étais petit, et à un prix astronomique. Ou des Jeans à 200€ sans coupe. Et si vous ne me croyez toujours pas, allez à Porto Fino en Italie, ou à Monaco ou au Touquet, voire pour les parisiens juste dans certains quartiers des 6ème, 8ème, 16ème et 17ème arrondissements.
  2. Stop au repassage, wellcome le déballage. Et oui vous ne porterez plus que des habits neufs ou très récents, en plus d’être plus ou moins moches. En particulier quand vous êtres invité chez des amis ou pour une soirée, ne portez jamais deux fois les mêmes effets, cela  montrerait à votre hôte le peu de considération que vous avez à son égard. Donc attention à vous montrer toujours avec une petite nouveauté. Tout ce que vous possèderez, sera neuf ou presque. Faites refaire votre salon, changez de voiture régulièrement, même si vous ne devez plus la conduire. Enfin, soyez toujours à l’acquisition de nouvelles pièces, les seuls choses qui auront de l’âge seront des toiles de maîtres, des meubles d’art et du vin d’excellence et tout ce qui va avec bien évidemment.
  3. Arrêtez d’avoir les poches lourdes de petites monnaies cela froisse vos pantalons et ne fais pas très distingué. Désormais vous n’aurez que des gros billets dans votre porte-monnaie et des CB – Gold ou Black au minimum. Alors ne payez plus vos consommations, il n’y a pas de petites économies tout en montrant votre richesse. Ou alors offrez-les à vos amis en laissant un beau pourboire pour bien montrer que vous avez un nouveau regard sur la valeur de l’argent. Et ne manquez pas de vous étonner de ces pièces plus petites et rouges que vous n’avez jamais vues auparavant. C’est fou ce que le monde peu réserver comme surprise.
  4. Quand vous êtes invités chez des amis apportez toujours l’élément différentient, celui qui vous fera remarquer par rapport aux autres invités. Si vous retrouvez des « potes » et que vous devez choisir une bière, n’allez plus dans votre supermarché du coin mais chez un vrai caviste. Car en arrivant vous pourriez alors raconter toute son histoire, que le Maître Caviste renommé de son état, vous aura bien entendu racontée au préalable dans tous les détails possibles. Ou alors un très bon vin de très bonne facture, montrez à vos amis que vous avez maintenant l’habitude de ce niveau de qualité. Et vous devrez donc le plus naturellement du monde, refusez d’autres verres de moins bonne qualité, qui agressent votre palais qui est devenu délicat, lui ! Faites votre difficile. Et faites pareil avec un dessert qui vient d’un grand pâtissier (mais pas des paniers de Yoplait quand même, on est dans la vraie vie), ou des fleurs ou tout autre cadeau, l’essentiel ce sont les histoires que vous allez pouvoir raconter, plus que le prix lui-même. L’histoire du magasin, du produit et surtout de l’exploit d’avoir bravé la population et les intempéries pour l’acheter.
  5. Ne prononcez plus ces mots grossiers que vous eussiez alors que vous eûtes été pauvre. Changez votre verbiage et réapprenez à parler avec un nouvel accent, celui des riches. Par exemple oubliez le mot « découvert », dites « avance de trésorerie » ou expliquez « que la lenteur des recouvrements des services publics est catastrophique et que cela a engendré des dépassements comptables inadmissibles et qu’il faudrait quand même leur redonner le sens du service à ces gens là !! » Et ne sortez plus de gros-mots sans vous en excuser par la suite. « Rahhalallaala, mince, zut, saperlipopette, non de nom, crotte !!! enfin si je puis m’exprimer ainsi. »
  6. Des centres d’intérêts à taux variables. Et oui, fini les promenades du dimanche avec bobonne en R21-Break-Nevada dans les sous-bois pour s’arrêter en bord de chemin afin de casser la croûte sur une table pliante en formica. Vos weekends au country-yacht-savour-lions-enfintouteactivitéquifinieen-club, vous prendront maintenant énormément de temps. Et pendant ce temps là, Madame sera au tennis, ou à inviter les autres dames destrucsquifinissenten-club ou alors elles seront, elles aussi, dans destrucsquifinissenten-club-pourfemme mais en moins cool (Vous n’êtes pas devenu misogyne, vous connaissez maintenant votre place). Partagez avec vos nouveaux amis ces moments privilégiés et invitez les chez vous en retour dès que loisir. Et sachez qu’en rentrant dans certains clubs/cercles, vous ne paierez plus du tout le même prix que monsieur tout le monde. Vous n’êtes plus Monsieur ou Madame tout le monde.
  7. Refusez des rendez-vous, vous êtes quelqu’un de très occupé. Car maintenant que vous avez de l’argent, vous allez être très sollicité. Donnez alors toujours des excuses d’un autre niveau qui est enfin le votre. Vous n’êtes plus en vacances, vous êtes invité chez des amis à l’autre bout du monde pour faire un safari photo sous marin. Vous allez dans des cocktails ou des vernissages, pas dans un apéro entre « potes ». Ou un lunch thématique plutôt qu’une « soirée entre couilles à regarder le foot en vidant des bières ». Mais surtout refusez entre 1 à 3 fois une demande de rendez-vous. C’est non seulement pour vous faire désirer, mais aussi pour bien montrer que votre vie a changé et qu’elle est bien remplie. Et qui plus est, n’hésitez pas à leur montrer que vous leur faites honneur de votre présence et que vous ne les oubliez pas. Mais c’est surtout et avant tout pour que vous ayez quelques soirées de repos, chez vous, au calme.
  8. Vos contraintes journalières ne sont plus les mêmes. Soyez attentif à toujours être impressionné de ces gens qui continuent à faire leurs courses, leurs cuisines, leurs ménages et qui n’ont même pas de gouvernante mais des « nounous »  pour garder leurs « gosses » UNE fois de temps en temps quand ils sortent. Mais comment font-ils le restent du temps pour s’occuper de leurs enfants ? Et surtout, soyez abasourdi de leurs occupations, tellement … tellement communes. Vous en avez de considérablement plus importantes que vous devrez être surpris des leurs. Et oui, vous, vous allez au théâtre, à l’opéra, aux spectacles, pendant ce temps là, ils regardent la télévision et leurs séries américaines (que vous ne connaissez par ailleurs qu’à travers les mots de la gouvernante ou de votre majordome quand ils vous relatent la journée de vos enfants chéris). On vous fait des revues de presse, eux lisent les journaux ou ne regardent que le 20h. Mais par contre vous connaissez tout, c’est évident ! Et « en effet, vous avez entendu dire que » et « ne serait-il pas … » seront dorénavant vos  valeurs refuges.
  9. N’oubliez pas vos racines, ce n’est pas parce que vous êtes aujourd’hui riche que vous n’avez plus de valeur ! Vous êtes aujourd’hui éco-sociéto-environnemento-responsable, mais pas un « bobo » quand même. Car même si vous habitez dans un nouveau quartier, la dernière construction BBC-THQE-voire à Energie positive, dessinée par votre ami architecte prendra alors tout son sens sur votre impact écologique. Et n’oubliez pas que ce n’est pas parce que vous personnellement n’avez plus de contraintes opérationnelles, mais d’agenda, de disponibilités et de confort, que vous oubliez celles de vos gens qui travaillent pour vous. Augmentez à eux aussi leurs zones de confort et simplifiez leur la vie. En leurs laissant une dépendance rien que pour eux, des ascenseurs et monte-charges, ouvertures automatiques, … vous savez combien c’est dur de travailler. Alors vous faites tout pour les aider à ce qu’ils le fassent dans les meilleures conditions. Vous avez une âme et un cœur charitable.
  10. Enfin, j’ai envi de vous dire : Soyez Vous-même !!! Oui, ce nouVeau Vous qui fait qu’on Vous appelle et qu’on Vous demande, Vous ! Cette nouvelle personnalité qui Vous Va comme un gant. Car pour être un parfait parVenu, il faut bien prendre conscience que Vous avez bien d’autres problèmes que ceux du reste du monde, qu’ils n’auront jamais, eux. Sinon, si Vous ne faites pas attention, vOUS serez catégorisé comme NOUvEAU riche, ce qui est très mal vU. Et vOUS pourriez dire stop à vOTRE ascension !! Mais Vous verrez combien c’est facile d’être Vous-même quand Vous n’avez plus à Vous poser toutes ces petites questions qui Vous bouffaient la Vie jusqu’à présent. Assumez pleinement Votre nouvelle situation. De toute manière, elle Vous siée si bien !

 Alors à qui le tour ?

 Avec Sarko, 100% des gagnants ont été dans l’aisance !

Alexandre Bouvard

4 réflexions au sujet de « Loi TEPA, les 10 principes fondamentaux sur comment je suis devenu un bon parvenu. »

  1. Selon Saint Augustin, « le bonheur, c’est continuer a desirer ce que l’on possede ».

  2. Les inegalites de revenus se reduisent en France :

    http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/c/c5/Rapport_interdécile_france.png

    Pour lire cette courbe, il est a noter que le ressaut de 2004 est du a un changement du mode de calcul. La tendance de long terme comme de court terme est la reduction de l’ecart de revenu entre les 10% les plus pauvres et les 10% les plus riches.

    Concernant les « 1% » les plus riches, il convient de distinguer entre ceux qui sont assez riches pour rentabiliser un conseiller fiscal et les autres. Un conseiller fiscal performant saura faire echapper a la spoliation fiscale, avec ou sans loi TEPA, en jouant sur la fiscalite de plusieurs pays.

    Bien cordialement.

  3. Bonjour Sylvain,
    Oui, en effet je ne parlais qu’en caricature, il en va de soit. Mais sur un sujet des plus sérieux sur la confiscation des richesses par une très faible partie de l’humanité.
    Ce qui me choque, c’est que j’entends cela depuis mes cours d’histoire de 6è.
    Et le ratio 1% - 80% si ma mémoire est bonne, représente un schéma de dictature non ?

  4. Et bien intéressant article avec beaucoup de précisions, finalement nous avons tous raison de bien faire attention à notre patrimoine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>