On vous déchoit de la nationalité française ? Devenez européen !!

Monsieur Hortefeux, notre cher ministre de l’intérieur n’a pas hésité une seconde : Il faut pouvoir déchoir les gens de leur nationalité française quand ils ne sont pas convenables aux yeux de la république (je ne chercherai même pas à savoir ce qu’il faut mettre dans cette catégorie ni même la façon de distinguer ces personnes…). Je pensais qu’il s’agissait d’une idée sortie sous le coup de l’humeur, mais elle a ensuite été appuyée par le reste de l’exécutif français.
Je ne vais pas discuter ici du bien fondé de cette mesure (vous vous doutez de mon avis qui rejoint celui de Michel Rocard, dont je salue la sortie d’ailleurs) mais plus de son inutilité.
Oui le gouvernement a besoin de rebondir politiquement et non la remise en selle de l’insécurité n’a pas fonctionné et n’a pas suffit à stopper l’affaire Woerth/Bettencourt, alors allons dans la surenchère et enlevons la nationalité française !! Voici ressurgir ces mesures populistes qui arrivent à ramener l’électorat d’extrême droite dans le giron de la droite « républicaine ». Effectivement, blâmons les étrangers, c’est plus facile. Un jeune délinquant français de souche (oui on peu le dire maintenant vu qu’on ferait le distinguo entre les français d’origine et les français naturalisés) serait arrêté et condamné (à juste titre si la justice le décide), effectuerai sa peine et retournerai dans la société française. Un délinquant étranger lui serait condamné (à juste titre encore une fois si la justice le décide), effectuerai sa peine, puis serait déchu de sa nationalité et donc dans la grande majorité des cas expulsé de France (pour où, ça nul ne le sait ça dépendra de la nouvelle nationalité qu’il arrivera à trouver), l’égalité républicaine en prend quand même un coup au passage.
Mais au-delà de ces points de vues franchouillard et chauvin, arrêtons de penser à la France et intéressons nous à l’Europe !! Cette grande union dans laquelle nous sommes, qui nous dirige sur beaucoup de points et qu’on ne cesse d’ignorer… Avec la libre circulation des biens et des personnes dans l’espace Schengen, pour vivre en France il suffit d’avoir une nationalité européenne. Et que vont faire les vrais délinquants ? Ceux qui immigreraient en France avec de vraies intentions malhonnêtes ? Ils prendraient la nationalité d’un autre pays européen qui n’aurait pas cette loin de « déchéance » de nationalité ! Et que vont faire les personnes qui veulent venir vivre en France, immigrer légalement, ou vivre légalement en Europe et intégrer une nation ? Ils prendront par précaution la nationalité d’un autre pays de Schengen !
Ok la réponse de certains sera : Oui mais ils ne sont au moins pas français ! Peut être mais on aura tout perdu ! La France et l’Afrique (parce que c’est bien de cela qu’on parle ne nous voilons pas la face) ont un lien très fort et il est impressionnant de voir à quel point la France influence par sa culture, ses films, sa télévision, ses publicités, ses journaux le continent africain encore aujourd’hui. Cela donne aux africain l’envie de venir en France, de découvrir la France et pour certain de faire ce pas de demander la nationalité française. Si on met trop de barrière, ils deviendront italiens, espagnol, portugais, et viendront vivre en France et donc la loi serait contournée. Ou pire ils se tourneraient vers les USA et la France perdrait petit à petit son influence en Afrique et au passage rappelons le ses intérêts économiques.
Conclusion : le gouvernement n’a-t-il pas de meilleure chose à faire pour gagner quelques voix quand le chômage ne cesse de monter et que la crise économique s’éternise que de créer une loi qui ne servirait qu’à ternir l’image de la France républicaine et à lui faire perdre un partie de son influence au niveau mondial ? C’est à vous de me le dire !
Clément Le Ricousse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>