Se séparer pour mieux se retrouver : Vers une régionalisation du Maghreb

Cette semaine le public marocain a pu découvrir certains leaders de l'opposition algérienne.
Sur 2M Hamid Barrada recevait Karim Tabbou : premier secrétaire du Front des Forces Socialistes (Gauche Laïque bien implantée en Kabylie) pour 54 minutes de "Mais encore ? " émissions passionnantes, où tous les sujets ont été abordés (frontière, Sahara, FLN, Kabylie, Boutef …). M. Barrada a fait une très belle émission, il a par ses questions pu mettre en valeur son invité et le décor sert de bien belle manière ce face à face. Les deux protagonistes finissent en four rire. J'ai également beaucoup apprécié le discours fédérateur et "fédéraliste"* de Karim Tabbou.
*Interprétation très personnelle de son discours
Voir l'émission sur le site de 2M : Mais encore avec Karim Tabbou
Actuel-Hebdo dans son édito,  L'UMA avant l'UPM  : Et si on commençait par nous ? Avant d’unir la Méditerranée, unissons d’abord les grandes zones qui la composent. C’est le sens d’un intéressant rapport de l’Institut Thomas More, un think tank européen basé à Bruxelles. Les chercheurs qui ont rédigé ce rapport intitulé « Pour une sécurité durable au Maghreb » recensent les ubuesques conséquences d’une Union du Maghreb arabe (UMA) comateuse : un commerce intra-régional qui ne représente que 1,3 % des échanges extérieurs des cinq pays, une frontière algéro-marocaine ouverte 7 ans sur les 50 dernières années, une perte de 2 points de PIB pour le Maroc, 20 000 emplois qui s’évaporent en Tunisie, les avions entre le Maroc et la Tunisie qui passent par la France, les bateaux entre l’Algérie et le Maroc qui transitent par l’Espagne… la liste est interminable. 
Le Rapport de l'institut Thomas Moore cité dans cet article : Le Maghreb et l'UE, vers une sécurité durable (pdf). "Nice le rapport. Rien de nouveau mais bien ficelé et bien écrit, merci :) " @M… sur Twitter (Je peux mettre ton Twitt ?)
Maroc Hebdo lui tape ou ca fait mal avec à sa une : "La Kabylie veut son autonomie"
Interview de l'intellectuel et homme politique Kabyle Ferhat Mehenni "Nous voulons une autonomie comme celle proposée par le Maroc pour le Sahara"
C'est la réponse de la presse marocaine au soutien de l'Algérie au Polisario.
Ma conviction est que le Maghreb devra continuer son chemin vers l'intégration en passant par une phase de décentralisation et de déconcentration avancée. Les instances politiques et assemblées élues localement refléttant les cultures de la société.
Le Maroc réfléchit à sa régionalisation et la bonne surprise c'est que tout le monde s'y met. Les partis, les administrations, les associations, les syndicats les patrons. Maintenant va falloir faire le tri dans tout ca.
Il va falloir sortir avec un texte qui définit le découpage géographique, des prérogatives, un "business model",  une gouvernance (Exécutif, législatif, contrôle), Un redécoupage de l'administration avec le passage de témoins et le changement de culture pour une administration habituée à un control central assez puissant.
 A propos de contrôle, il n'est probablement pas anodin que la cour des comptes sorte son rapport sur les finances locales en plein débat sur la régionalisation. (Vous avez un nouveau message : "Le contrôle des finances : c'est nous !!! "). http://www.courdescomptes.ma/ (Très joli site, très très pro Bravo)
A ce propos on apprend aujourd'hui que Le Roi a procédé un de nouvelles nominations aux plus hautes administrations fiscales et comptable de l'état. (Voir le communiqué de la MAP )
Le chemin tracé est donc celui d'un pouvoir local élu reflétant les diversités de population. Une action sur le quotidien du citoyen et un pouvoir central en charge des fonctions régaliennes.
Question ouverte à ceux qui aimerait se casser un peu la tête : Quel rôle pourrait jouer la communauté internationale et en particulier l'UE (3 ans au MoDem ca laisse des traces) dans ce processus ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>