Newsletter
Inscrivez-vous à la Newsletter

Adresse mail:




Nos Positions Actu
Voir toutes nos positions

Téléchargements
Voir tous les fichiers

BlogRoll


Vos Commentaires
Ecrit par Mapie
Il est intéressant ce de point de vue de constater l'évolution du discours de F. Bayrou en ce qui concerne le positionnement. Dans Du Centre au Projet démocrate (été 2007), le problème posé était de p...

Ecrit par juste milieu
MIP , tu es effectivement angélique sur Georges Sarre , ancien maire du XIè, que je connais bien et qui donne fréquemment dans la surenchère sécuritaire. Le qualifier de gauche c'est historiquement v...

Ecrit par MIP
Merci Mohamed. GE continuera à mettre le paquet sur ce thème et sur d'autres, trop peu abordés par les partis politiques classiques !

Ecrit par Mohamed
Bien vu MIP, pour cette "vigilance orange"... J'espère que vous vous déciderez enfin à mettre le paquet sur ce thème, chez les jeunes notamment.

Ecrit par shadow
En fait, c'est nous, les pigeons de l'histoire, qui allons remplacer cette taxe professionnelle au travers de la taxe carbone qui va toucher gravement les Français dans leur vie quotidienne, enfin, je...



Libérez C.Reiss

Ajoutez-le sur votre site

-> Revenir à la page d'accueil



Le syndrôme de panique : Une maladie débilitante
Catégorie(s) : Société


Le syndrome de panique est une maladie récurrente de nos sociétés. Fort récents, les premiers cas graves furent recensés à la fin des années 30, notamment en Europe, et plus particulièrement en Allemagne, en France ou en Italie.
Nous avons cependant dénombré dans l’histoire moderne de nombreux foyers infectieux. Le plus important gagna le monde par les Etats-Unis et l’U.R..S.S des années 60 aux années 80.
Une troisième épidémie prit racine à partir du 11 septembre 2001 et eut de graves conséquences pour la santé géopolitique des patients. Nous remarquerons au passage la recrudescence des cas au fur et a mesure des années.



Mode de transmission
Le syndrome de panique, ou maladie crétino-paniquante (MCP) peut se transmettre de plusieurs manières :
La première, et la plus vieille d’entre elles se nomme propagande. La propagande peut être d’état, politique et malveillante.
Il existe également un mode de transmission annexe à ce dernier, que l’on appelle rumeur. La rumeur peut être public ou privé. Elle court par les ondulations vocales, par Internet ou tout autre moyen de communication. Elle apparaît sans crier gare, sans but, pour vomir son glaive merdeux et s’immiscer dans l’esprit des gens et les contaminer.
La liste n’est pas exhaustive.


Physiopathologie Générale

Une nouvelle souche du M.C.P est en train d’apparaître. En voici les principaux symptômes :

Symptôme premier : les crèves la faim
Nous avons observé une série de symptômes que nous regroupons sous le terme crise.
Il comporte :
• Crise financière Aigu
• Maigreur anormale des membres pauvres (dû a une spéculatite hémorragique des matières premières)
• Chômage profond

Symptômes seconds : état grippal
La grippe A H1/N1 est une maladie politiquement opportuniste. Bien qu'elle ait les mêmes symptômes que la grippe classique (tout maux de gorge, fièvre, c’est tout…), Elle provoque en sus chez les non-contaminés, peur panique, Hypocondriatie, et achat de tamifllu par millions.
L’apparition fantomatique du virus serait étroitement liée à l’enrichissement des multinationales pharmaceutiques comme Sanofi.

Symptôme troisième : Le feu aux fesses
La peur panique et le symptôme-crise provoque chez certains malades de violentes réactions de rejet. On peut en observer les conséquences par les grèves à répétitions, les séquestrations de patrons, voire la recrue des sens d’attentats des pays basques à la Nouvelle-Calédonie.

Symptôme quatrième : poudre aux yeux
Ce dernier n’apparaîtrait que si la maladie n’est pas traitée a tant. Auquel cas, il n’y a plus d’espoir. Les principales zones d’émission sont éminemment politiques. Nous pouvons le comparer à un placebo totalement inefficace : cela fait croire au patient qu’il va guérir. Le dernier cas en date s’appelle G20.

Diagnostique différentiel et conséquences médico-légales :

Une série de manifestation permet une détection rapide du MCP :
1) Le patient est affaibli.
Manque d’argent, de travail.
2) Le patient négocie
Grèves et demandes sociales.
3) Le patient panique
Les négociations ont échoué
4) Le patient s’énerve
Prises d’otages, attentats, émeutes…
5) Le patient accepte.
Résignation
6) Le patient meurt.
Vanité des espérances.


Traitement :

En tant que maladie neuro-dégénérescente, le MCP ne peut se guérir. En revanche, de nombreux traitements existent. Tous, cependant, exigent une prise régulière pour des vies entières.
Le premier d’entre eux, et le plus efficace à l’heure actuelle, est l’esprit critique. L’esprit critique est une impulsion électrique que le cerveau transmet du lobe de raison à la zone de conscience. En effet, grâce à la raison, « chose au monde la mieux partagée » (Montaigne, je crois, en périphrase…), L’esprit critique se propage et vient faire réagir le corps dans son entier. Ces enzymes pallient la destruction en masse des neurones causée par le MCP.
Ainsi, de sévères exercices portés au lobe de raison favorisent la rémission du syndrome de panique. La bonne connaissance des informations, le doute, de soi et du monde raconté, ou encore la réflexion patiente sont autant d’exercices efficaces (non testés cliniquement).
L’esprit critique doit se coupler avec une solution d’opposition, contenant la molécule d’union politique.
Le second traitement peut se prendre en sus du premier. Il accélère vigoureusement l’action de l’opposition. Il se nomme Programme, et demande encore à être breveté (Les essais cliniques n’étant pas encore concluants). Programme contiennent des principes actifs d’Union européenne fédérale, et la toute nouvelle molécule « Sixième-constitution ».

Nous ne connaissons pas hélas de meilleures formes de curation. Cependant, beaucoup de recherches sont en cours, et d’autres devraient voir le jour.

Extrait du Dictionnaire Vital des contagions simiesques
Par le Docteur Charles ATAN.

Samuel ATLANI


Liens: n/a
Rédigée par Samuel ATLANI - 02.09.2009 - 08:30
Partagez-le : 


Commentaires



Cliquez-ici pour poster un commentaire


Ordre: Sort ascending   
#1 Ecrit par Mapie le 02.09.2009 - 18:49 quote
Partage :


Excellent! Très drôle! Je vote pour l'esprit critique et son infusion en tisane et/ou sa perfusion en intraveineuse.

Hélas, il me semble bien que le chômage de masse et les grèves à répétition ne soient pas des manifestations symptomatiques du même ordre que la ruée sur le tamiflu... Les premiers ne sont malheureusement pas le fruit d'une manipulation collective mais d'une réalité économique des plus concrètes!

 
 
Votre commentaire
Nom:
Email:
Site web:
Code de sécurité
90409
IP: 67.202.41.3
Options: • HTML activé • BBCode activé; • Smileys activés
Dernière Vidéo
Voir toutes nos vidéos

Recherche



Articles par Auteurs


Cartographie GE
     Retrouvez-nous partout !
Voir toute la cartographie

Partenaires