Newsletter
Inscrivez-vous à la Newsletter

Adresse mail:




Vos Commentaires
Ecrit par angelbyami
[url=]order levitra[/url] 214 [url=]spiriva[/url] 484 [url=]prednisone[/url] puume [url=]buy deine nachricht site tramadol[/url] nhu

Ecrit par republica
Je pense que les pacifistes ont beaucoup de mérite et d'utilité... à condition qu'ils agissent aussi auprès des Etats totalitaires. Souvenez-vous : "les missiles sont à l'est, les pacifistes sont à l'...

Ecrit par Sylvain JUTTEAU
[quote=republica]@Sylvain Jutteau. Votre assurance me fait froid dans le dos.Que pensez-vous de la responsabilité des pacifistes dans le déclenchement de la 2nde guerre mondiale ? la reculade de Munic...

Ecrit par republica
@Sylvain Juteau Votre assurance me foit froid dans le dos. Que pensez-vous de la responsabilité des pacifistes dans le déclenchement de la 2nde guerre mondiale ? la reculade de Munich a-t-elle vraim...

Ecrit par xoxnasxox
[url=]health insurance[/url] =OO [url=]free health insurance[/url] 41577



Nos Débats
Voir tous nos Débats

Téléchargements
Voir tous les fichiers

BlogRoll


-> Revenir à la page d'accueil



Du respect et de la décence
Catégorie(s) : Politique

Après sa sortie malvenue sur la laïcité*, Eva Joly récidive avec la contestation du défilé militaire du 14 juillet. Une fois encore Eva Joly montre qu'elle n'a pas la stature d'un président de la République française en remettant en cause des traditions républicaines et en portant un jugement blessant sur l'armée, le jour où la France perd des soldats en Afghanistan :


"Est ce que, vraiment, fêter le 14 juillet avec un défilé militaire correspond à nos aspirations, à l'image que nous souhaitons donner de nous mêmes pour illustrer les valeurs qui fondent notre république "Liberté - Égalité - Fraternité " ? Moi je pense que non. Je pense que c'est un symbole qui date. Je pense que c'est un symbole de la France "puissance coloniale".


Oui, le défilé du 14 juillet « date » car il représente le défilé des citoyens, ceux de la Révolution mais aussi l'unité nationale, par delà ses provinces. Il a évolué puisqu’il rassemble maintenant, au-delà de l'armée, les policiers et les pompiers, c'est à dire tous ceux qui risquent leur vie pour quelqu'un qu'ils ne connaissent pas. Ce défilé devant les plus hautes autorités de l'Etat symbolise le fait que ces hommes et femmes en armes sont sous l’autorité du pouvoir républicain et prêts à servir la France.


Réduire la fête nationale au seul défilé militaire, c'est négliger toutes les festivités associées au 14 juillet : bals populaires, bals des pompiers, feux d'artifice... C’est tout simplement ignorer la France des régions et de ses bourgades, avec leurs multiples manifestations républicaines.


Certes, avec Nicolas Sarkozy nous avions déjà rompu avec la tradition d’un personnage politique habitant la France, ses traditions et son Histoire, et ayant vécu ailleurs qu’en région parisienne. Tout le monde n'est pas de Gaulle, Mitterrand ou Clémenceau ! Mais tout de même... N'y a-t-il eu personne pour dire à Mme Joly que le 14 juillet représentait notre capacité à défendre notre liberté, par la force s'il le faut ? Ne lui a-t-on jamais expliqué que les militaires allaient à la guerre sur ordre des politiques ? Que les guerres coloniales ont été décidées par les politiques qui n'ont pas su négocier à temps ?


Je crains que Mme Joly soit en fait incapable de comprendre, voire d'accepter, l'âme de la France. Elle n'a semble-t-il pas perçu le caractère choquant de sa démarche, le jour où plusieurs soldats français tombent en terre étrangère. En cela, elle représente bien cette frange misanthrope, et je l’espère minoritaire, des verts, qui a contribué à son succès face à Nicolas Hulot.


Certes, on peut parler de tout dans une campagne, mais à condition de respecter l’histoire collective du peuple dont on demande le suffrage. Respect et décence n’ont rien à voir avec le temps passé en France mais avec l’empathie qu’une personne est capable de construire avec un peuple, ce que j’appelle personnellement l’intelligence du cœur.



Republica

Liens: n/a
Rédigée par Republica - 18.08.2011 - 09:30
Partagez-le : 


Commentaires



Cliquez-ici pour poster un commentaire


Ordre: Sort ascending   
#8 Ecrit par republica le 19.08.2011 - 19:43 quote
Partage :


Je pense que les pacifistes ont beaucoup de mérite et d'utilité... à condition qu'ils agissent aussi auprès des Etats totalitaires. Souvenez-vous : "les missiles sont à l'est, les pacifistes sont à l'ouest".

Désarmer les démocraties sans contrepartie me semble suicidaire. Reconnaissez que la dissuasion nucléaire nous a évité des guerres. Alors jeter l'armement nucléiare des démocraties sans s'assurer que d'autres ne les ont pas...

 
 
#7 Ecrit par Sylvain JUTTEAU le 19.08.2011 - 17:54 quote
Partage :


republica Ecrit:

@Sylvain Jutteau. Votre assurance me fait froid dans le dos.Que pensez-vous de la responsabilité des pacifistes dans le déclenchement de la 2nde guerre mondiale ? la reculade de Munich a-t-elle vraiment eu une "force indépassable" ?


D'abord, j'espère que nous trouverons beaucoup de points d'accord, car je crois que -au delà de cette question historique de Munich- le sujet est fondamental.

A propos de Munich, il faut rappeler que la définition du Lebensraum - l'espace vital considéré nécessaire aux aryens - a été théorisée par Ratzel à la fin du XIX° siècle, et reprise par les socialistes nationaux allemands, bien avant les événements de Munich.

L'élan d'agressivité guerrière cristallisée dans la théorie du Lebensraum est bien le courant historique fondamental. Munich est une lâcheté qui se positionne par rapport à ce courant fondamental, et non l'inverse.

Mon propos au sujet de la guerre est qu'elle est détestable, et que tout doit être fait pour l'éviter. Munich a été tout sauf un moyen d'éviter la guerre, et la suite l'a prouvé.

Vous me demandez quelle est la part de responsabilité des pacifistes dans le déclenchement de la deuxième guerre mondiale... Je vous réponds que leur responsabilité est d'avoir été trop faibles en nombre et en force de conviction. Si votre propos est de sous-entendre que la lâcheté de Munich est le fait des pacifistes, je vous réponds que l'on a classé un peu vite les lâches comme étant des pacifistes. A mes yeux, un pacifiste doit cultiver la force. Diriez-vous que Luther King est un faible ou un lâche ?

Mais revenons à aujourd'hui.

Aujourd'hui, à défaut de pouvoir éviter la guerre à tout coup, nous pouvons agir tout de suite pour que la nature, la fréquence, et l'étendue de la guerre soient tempérés.

Par exemple, si le tueur de Norvège, le dénommé "Breivik", était armé d'un simple couteau, il aurait - avec un niveau d'agressivité identique - tué dix fois moins d'individus.

A plus grande échelle, les armes sont un démultiplicateur des effets de l'agressivité. Il est d'ailleurs utile de savoir que les armes nucléaires encore en veille opérationnelle permettent de détruire 40 fois la vie sur Terre. On peut prendre conscience de cette absurdité, ou s'endormir servilement en attendant la suite.

De façon plus précise, mon point de vue est que le risque généré par la dissémination des armes nucléaires apparait supérieur aux avantages de la doctrine de la "MAD", la "Mutual Assured Destruction". D'ailleurs, les pacifistes de longue date sont en train d'être rejoints par des militaires de haut rang dans la défense de ce point de vue, et dans l'action diplomatique correspondante.

Nous en sommes à un tournant, et je crois que ce tournant est plus vital que tous les moulinets de bras faits par exemple au sujet de l'"effet de serre".

C'est à chacun de réfléchir à ses choix. C'est à chacun de déterminer en son âme et conscience si l'organisation de défilés militaires est favorable ou dévavorable à la réduction de l'étendue, de la nature et de la fréquence de la guerre.

Pour ma part, je ne peux me résoudre à cette servilité à l'égard de la pensée unique qui accepte l'idée de ce défilé. Eva Joly est une conscience, à l'identique de ce qu'elle a été en matière financière.

A mes yeux, ce défilé a un objectif de communication à destination des masses. Je rêve d'un monde où chacun accepte de se poser la question de l'objectif de communication ainsi recherché. A moins que la masse ne soit incapable de se poser cette question, ce qui pose au fond le sujet de la pertinence du suffrage universel direct (gardons en mémoire que les plus grands dictateurs du XX° siècle ont tous utilisé le suffrage universel pour accéder au pouvoir, et commettre leurs horreurs).



Bien cordialement.



 
 
#6 Ecrit par republica le 19.08.2011 - 09:51 quote
Partage :


@Sylvain Juteau
Votre assurance me foit froid dans le dos.
Que pensez-vous de la responsabilité des pacifistes dans le déclenchement de la 2nde guerre mondiale ? la reculade de Munich a-t-elle vraiment eu une "force indépassable" ?
Croyez-vous vraiment que l'union soviétique serait tombée s'il n'y avait pas eu à un moment un force armée comparable en face d'eux ? et qu'il n'y a pas eu "une goutte de sang versé" ?
Pour ce qui est des corps déchiquetés, à ce stade il s'agit aussi de ceux des soldats français, par des dispositifs artisanaux et non des mines françaises.
Quand aux mines anti-personnel, je suis d'acccord avec vous et me réjouis que la France ait signé le traité d'Ottawa sur les mines anti-personnel et d'Oslo sur les bombes à sous-munition.
Le fait de penser qu'un pays doit être en état de se défendre pour éviter la guerre et rester libre n'exclut pas de militer activement au sein de l'association Handicap international.
http://www.handicap-international.fr/je-minforme/index.html

@Fred Descos
Oui naturellement, Eva Joly a le droit de dire ce qu'elle pense et de ne pas respecter l'histoire collective du peuple français. Mais pas ensuite de s'afficher en victime en s'offusquant qu'on le lui reproche.

 
 
#5 Ecrit par Sylvain JUTTEAU le 09.08.2011 - 13:40 quote
Partage :


Erratum

En commentaire #3, "au lendemain de la première Guerre Mondiale", au lieu de "deuxième"

 
 
#4 Ecrit par Sylvain JUTTEAU le 09.08.2011 - 02:15 quote
Partage :


La France profonde, c'est aussi Louis Lecoin :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Louis_Lecoin

 
 
#3 Ecrit par Sylvain JUTTEAU le 09.08.2011 - 02:10 quote
Partage :


Dans la "France des régions et des bourgades" dont vous parlez, est né au lendemain de la seconde Guerre Mondiale un mouvement d'écoeurement profond à l'égard de la guerre de masse, et sont apparus sur les places des villages des "monuments aux morts pacifistes", exprimant non pas la gloire des morts pour la patrie, mais le rejet de la guerre.

A Paris, proche de l'élite politico-admnistrative, nul monument de ce type n'est apparu :

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/5/5b/Monument_aux_morts_d%27Equeurdreville.jpeg



Oui, c'est aussi cela l'histoire de la France.

Bien à vous.

 
 
#2 Ecrit par Sylvain JUTTEAU le 09.08.2011 - 01:51 quote
Partage :


@ Republica

Le défilé militaire participe d'une communication qui a pour objet de faire considérer comme normal l'emploi des troupes dans un territoire étranger, alors même que notre territoire n'est pas menacé.

L'armée est honorée comme un instrument normal au service du pouvoir civil. Il est par exemple "normal" que le pouvoir civil décide d'envoyer des militaires en Afghanistan. Leur présence est légitimée par un honneur tout particulier qui leur est rendu lors du défilé.

Mais si nous redonnions un perspective pratique à ces principes ?

Aujourd'hui, une femme afghane peut se poser légitimement la question suivante : mon fils va-t'il être déchiqueté par une mine anti personnelle française ?

N'est-ce pas cette femme dont vous prétendriez par ailleurs défendre les droits ?

Et, de grâce, ne m'accusez pas de faire des raccourcis pour servir une réthorique, car ces questions sont des questions immédiates et factuelles. On ne peut y échapper par une pirouette verbale.

S'il s'agit de défendre une idée de la position des femmes par exemple, que ne combatrions-nous pas avec des moyens de contre-propagande plutôt qu'avec des armes destinées à déchiqueter les corps innocents. Au nom de quoi sommes nous fondés à faire monter en intensité guerrière un conflit de civilisation qui nous oppose ?

Rappelons-nous simplement que le socialisme soviétique a été détruit sans une goutte de sang versé, nonobstant l'immensité de son arsenal nucléaire. Qui aurait pu débarasser - par les armes - ces peuples du funeste socialisme ?

Faut-il à ce point dédaigner le choix du pacifisme d'Eva Joly fait par les militants écologistes ? Ce dédain me parait manifester l'ignorance que le pacifisme ainsi exprimé par Eva Joly a des racines historiques profondes en France. Ce dédain me parait aussi manifester l'ignorance que les moyens pacifiques ont une force indépassable, ainsi que la chute du socialisme soviétique l'a montré.

Votre morgue me fait froid dans le dos.

Je cherche secours auprès de Tite-Live, qui disait que "Mieux vaut la paix certaine que la victoire espérée. "

Enfin, je prends la liberté de vous inviter à vous pencher sur le travail de l'association internationale suivante, qui regroupe entre autres Desmond Tutu, Gro Harlem Brundtland, Zbigniew Brzezinski, Fernando H. Cardoso, Jimmy Carter, Massimo D'Alema, Hans-Dietrich Genscher, Mikhail Gorbachev,Danielle Mitterrand, David Owen, Mary Robinson, Michel Rocard, Javier Solana, ainsi que quelques sommités militaires de tous les continents :

http://www.globalzero.org/fr

A la lumière de leur travail, continuerez-vous de croire au plus profond de vous-même que l'intention qui préside aux défilés militaires est incontestablement saine et juste ?

Je crois que la force est une vertu, et que la force des armes est une lâcheté. Il est honteux de glorifier la force des armes.

Je vous envoie une bombe d'amour.

Bien cordialement.

 
 
#1 Ecrit par Fred DESCOS le 08.08.2011 - 14:01 quote
Partage :


Oui, enfin elle a le droit de dire ce qu'elle pense même si c'est idiot.

C'est son droit de ne pas respecter l'histoire collective du peuple français, et d'en proposer une autre. Et c'est aux autres candidats d'y adhérer ou de s'y opposer calmement.

Après, on pourra toujours se demander à quoi jouent les écologistes à massacrer systématiquement aux présidentielles la vague crédibilité qu'ils croient gagner aux élections intermédiaires. Mais c'est leur problème.

 
 
Votre commentaire
Nom:
Email:
Site web:
Code de sécurité
IP: 207.241.237.229
Options: • HTML activé • BBCode activé; • Smileys activés
Le dessin de Biassu

Voir tous les dessins

Dernière Vidéo
Voir toutes nos vidéos

Recherche



Articles par Auteurs


Partenaires