Newsletter
Inscrivez-vous à la Newsletter

Adresse mail:




Vos Commentaires
Ecrit par Sylvain JUTTEAU
La charia en Lybie est désormais envisagée officiellement comme la première source de la législation. Voilà la version française du projet publié par le Conseil National de Transition de Lybie : [...

Ecrit par Ch. Romain
Superbe billet, plein de bon sens, de nuance et d'équilibre. Bravo !

Ecrit par Sylvain JUTTEAU
[quote=republica]Peut-on vraiment décrire tous les cas de détresse en deux alinea ? Prend-on vraiment une décision d'avortement comme une décision de suivre un régime ? N'en reste-t-il pas toujours qu...

Ecrit par Sylvain JUTTEAU
@ Jean Pierre Benais Merci pour ce texte ! Je vous propose aussi d'intégrer dans ce bilan le fait que la modification de TVA est un changement des règles du jeu, ce qui perturbe les prévisions....

Ecrit par Sylvain JUTTEAU
@Christian Romain Oui, oui, c'est tout à fait vrai. On peut déduire des chiffres qu'il présente qu'il voulait parler de "service de la dette", et non pas de "charge de la dette". Je me range à votr...



Nos Débats
Voir tous nos Débats

Téléchargements
Voir tous les fichiers

BlogRoll


-> Revenir à la page d'accueil



Contournement Sud de Talmont Saint-Hilaire
Catégorie(s) : Développement durable

Tout d'abord, pourquoi un contournement ? Un peu d'histoire : Talmont Saint-Hilaire était à l'origine une commune rurale, plutôt 2 communes en fait, qui ont fusionné en 1974. La plus petite des deux, Talmont, était un petit bourg commerçant (basse ville), bourgeois (haute ville) et un peu agricole en périphérie ; Saint-Hilaire-de-Talmont, beaucoup plus vaste avec environ 7 000 hectares, était principalement vouée à l'agriculture. Puis, au milieu des années 80, la mise en œuvre du port-Bourgenay va faire naître une profonde mutation de l'économie de la ville. En effet, l'explosion du tourisme en découla immédiatement, ainsi qu'une très forte pression immobilière. La fabrication de bateaux liée à la création du port de plaisance, s'ajoute aux récentes activités industrielles : plastique, confection de brioches (principal employeur de la commune). Enfin, la position géographique est peut-être le principal facteur de l'encombrement de la circulation routière de la ville, puisqu'il s'agit du passage obligé des touristes des Sables d'Olonne - grande station balnéaire française - qui arrivent ou repartent de ou vers la moitié Sud du pays. Toutefois, cette trop forte densité de circulation ne dure pas toute l'année, elle correspond à la saison touristique très importante sur la côte vendéenne.

L'idée d'un contournement nait dans la deuxième moitié des années 70, elle est émise par la majorité en place de la municipalité. À ce moment, c'est effectivement l'affluence de véhicules due à la proximité des Sables d'Olonne pendant l'été, qui était mise en avant. L'essor touristique annoncé était aussi je pense, dans l'esprit. Le tracé de ce contournement passait par les marais situés au sud du bourg : ce qui permettrait de desservir plus facilement la zone littorale pressentie à un développement touristique prometteur, et de préserver les nombreuses propriétés foncières du maire de l'époque, Jean de La Rochetulon, sises de l'autre côté de la ville.

Le projet resta dans les cartons une vingtaine d'années. La situation problématique des difficultés de circulation s'accentuant avec l'activité touristique en perpétuelle augmentation, et la population grandissante, le projet du contournement qu'on nous promettait, revit le jour. Aubaine pour les habitants du centre-ville qui souffrent d'un trafic incessant à leurs portes depuis la période de Pâques jusqu'à la rentrée des classes, dépit de certains commerçants redoutant une baisse de fréquentation et de fait de leur chiffre d'affaires et colère des écologistes de voir le marais saccagé par la construction de cette infrastructure quasi autoroutière à terme. En effet, les marais de la vallée du Payré qui doivent être traversés en partie par un viaduc, sont en zone Natura 2000 (classement européen de protection des espaces naturels) et classés zone littorale par la loi française. Toute construction, de quelque nature que ce soit, y est donc strictement interdite. Cet espace sauvage est composé d'espèces animales et végétales, dont certaines rares, voire menacées, il est de notre devoir envers les générations futures de préserver cette biodiversité. De plus, en tant que démocrates, il en va de notre responsabilité pour la défense de nos valeurs, en l'occurrence le respect des lois de la République.

D'un point de vue stratégique, le contournement sud n'est pas probant : un des bénéfices que devait apporter le contournement, était de détourner les camions du centre-ville ; or, la plupart d'entre eux viennent par le nord de la commune, de La Roche-sur-Yon, Nantes, Cholet, Angers..., c'est-à-dire les principales villes influentes des échanges commerciaux de la région Ouest. Un contournement par le Sud ne les concerne donc pas. Pour ces raisons, des artisans, commerçants et autres opposants, ont soutenu un projet de contournement par le Nord : moins coûteux (des petits ponts pour enjamber les quelques rivières revenant moins chers que l'immense viaduc envisagé), ne traversant aucune zone protégée et désengorgeant efficacement le centre-ville des camions. Pourtant le maire actuel s'entête au passage sud, et les travaux ont débuté et continué malgré la confirmation de la cour d’appel administrative de Nantes reclassant définitivement le marais en zone protégée ND L146-6.

Alors pourquoi la municipalité a-t-elle voulu, et le Conseil général de la Vendée soutenu à bout de bras, un projet illégal, irrespectueux de l'environnement et pas de la meilleure utilité publique ? Nul besoin de chercher longtemps, pour protéger un patrimoine privé contre l'intérêt de tous. C'est ce genre d'injustices scandaleuses, que nous : les Jeunes Démocrates, combattront toujours et de toutes nos forces !

Christophe Chusseau, habitant de cette commune depuis 1985, et écœuré de cette situation.

Liens: n/a
Rédigée par Christophe Chusseau - 05.07.2011 - 09:30
Partagez-le : 


Votre commentaire
Nom:
Email:
Site web:
Code de sécurité
IP: 207.241.237.229
Options: • HTML activé • BBCode activé; • Smileys activés
Le dessin de Biassu

Voir tous les dessins

Dernière Vidéo
Voir toutes nos vidéos

Recherche



Articles par Auteurs


Partenaires