Newsletter
Inscrivez-vous à la Newsletter

Adresse mail:




Vos Commentaires
Ecrit par mgokfmudcc
looprS , [url=]piymlnxlveiq[/url], [link=]guuxozspcfgd[/link],

Ecrit par Ch. Romain
Tens, à propos de dette et de moyen d'en sortir :

Ecrit par Sylvain JUTTEAU
Le gouvernement a annoncé des majorations d'impôt pour une valeur de [b]10 milliards d'€[/b]. Or cette somme ne représente que 0,6% de la dette publique : il n'y a même pas de quoi financer le quart d...

Ecrit par republica
Merci pour ce beau post et pour ce commentaire tellement vrai : "ils m'ont donné l'impression collectivement qu'ils vivaient et mouraient pour un idéal plus grand qu'eux, et que cet idéal était la gr...

Ecrit par republica
Assez d'accord avec Fred, sauf sur un point, sur lequel je rejoindrais plutôt Sylvain : celui de ses grands doutes sur l'action de la France en Lybie. Cette action précipitée, à la veille du 2nd t...



Nos Débats
Voir tous nos Débats

Téléchargements
Voir tous les fichiers

BlogRoll


-> Revenir à la page d'accueil



Crise économique : vraies causes et vrais remèdes.
Catégorie(s) : Economie

En 1961, 21% de la population active française travaille la terre. En 2011, 3% suffisent. Le nombre de personnes nécessaires à la production agricole est divisé par sept en cinquante ans.


Pour les autres productions, le nombre de personnes nécessaires baisse aussi. Cela permet de libérer des forces pour produire de nouveaux produits et services.


Mais lorsque la production n’augmente pas assez vite, il reste des personnes inemployées.

Pour stimuler la production et réduire le nombre de personnes inemployées, les politiques ont choisi :


- De prêter de l’argent à faible taux (pour favoriser la consommation et les projets d’investissement).


- De faire emprunter de l'argent par les collectivités publiques (pour injecter ces sommes dans l’économie sous forme d’allocations, ou de paiement de salaires à des fonctionnaires).


Ces choix peuvent avoir pour effet de stimuler l’inflation par excès d’argent en circulation. Mais si les prix sont serrés par une forte concurrence internationale, l’inflation reste modérée, et l’argent en excès devient lui-même un objet de commerce.


L’argent perd alors sa fonction de véhicule de la valeur et devient en soi une valeur.


L'argent en excès stimule la prise de risque pour s'emparer du magot, jusqu'à ce que la confiance globale soit rompue par la réalisation d'un risque majeur (l'argent et les produits financiers n'ont de valeur que par la confiance qu'on leur accorde).

Cette rupture de confiance se propage alors à l'ensemble de l'économie, la consommation diminue, et les prêts à l'économie non-financière sont ralentis.

Soulignons que la vraie source des excès d’argent circulant est donc politique. Les marchés financiers sont les profiteurs et les amplificateurs de ces excès.

Au surplus, dans ce début de XXI° siècle, le vice de l'envie l'emporte sur la vertu de charité. L'avidité démultiplie les excès (il faut toutefois cultiver l'espoir que l'Homme retrouve le chemin de son élévation).

Ayons conscience aussi que la deuxième guerre mondiale a germé sur le terreau de la crise économique des années 30 : les déséquilibres économiques sont à traiter à la lumière de cette cruelle expérience. Soulignons à ce sujet que notre responsabilité dans la recherche de solutions est aujourd'hui d'autant plus forte que la capacité militaire de destruction est démultipliée par la diffusion des armes nucléaires.

La recherche tenace de solutions est donc aussi bien un devoir qu'une aspiration profonde à la survie :


- La solution que je propose pour remédier à l’excès d’argent est de faire évoluer la masse monétaire en fonction de l’évolution de la production. La solution est développée ICI


- La solution que je propose pour remédier au chômage est de faire payer à chaque employeur une cotisation de chômage proportionnelle au temps de travail. La solution est développée ICI.


Sylvain Jutteau


Liens: n/a
Rédigée par Sylvain Jutteau - 23.05.2011 - 09:30
Partagez-le : 


Commentaires



Cliquez-ici pour poster un commentaire


Ordre: Sort ascending   
#1 Ecrit par Sylvain JUTTEAU le 24.05.2011 - 15:09 quote
Partage :


Oups, le lien sur la maîtrise de la masse monétaire à l'avant dernier paragraphe est inopérant. Voilà le lien actif :

http://sylvainjutteau.blogspot.com/2010/01/comment-eviter-la-reconstitution-de-la.html


 
 
Votre commentaire
Nom:
Email:
Site web:
Code de sécurité
IP: 207.241.237.229
Options: • HTML activé • BBCode activé; • Smileys activés
Le dessin de Biassu

Voir tous les dessins

Dernière Vidéo
Voir toutes nos vidéos

Recherche



Articles par Auteurs


Partenaires