Newsletter
Inscrivez-vous à la Newsletter

Adresse mail:




Vos Commentaires
Ecrit par Fabien N.
@Nadia Je vous remercie au nom de toute l'équipe pour votre message et nous vous tiendrons tres prochainement au courant pour le débat. Encore merci Fabien

Ecrit par Nadia
@ Générations Engagées : J'ai lu les prises de position et les invitations de débats de vos divers membres, et je m'excuse de ne pas avoir répondu avant. Je suis passée commenter en pointillé et ...

Ecrit par Fabien N.
@Nadia Je vous remercie de votre proposition au nom de toute l'équipe Générations Engagées. Nous prendrons contact avec prochainement pour l'organisation d'un débat sur les prisons pour lequel n...

Ecrit par Nicole Betrencourt
@Martine: si le débat vous semble obsolète, il n e l'est pas. Concédons que le spectre du virus AH1N1 n'est plus à l'ordre du jour. Cette affaire montre la désinvolture du gouvernement envers la méde...

Ecrit par Nadia
Bonsoir, @ l'équipe de Générations Engagés : j'ai envoyé un message via le formulaire de contact mais je ne suis pas sûre que cela ait fonctionné : Si vous souhaitez organiser un débat sur Paris...



Nos Débats
Voir tous nos Débats

Téléchargements
Voir tous les fichiers

BlogRoll


-> Revenir à la page d'accueil



Insalubrité citoyenne
Catégorie(s) : Société

Générations Engagées est allée à la rencontre des habitants de la cité du Python-Duvernois, dans le 20ème arrondissement de Paris. Entre les barres d’HLM, l’engagement citoyen y pousse comme une brindille entre les déchets et les déjections de rats : interpelés par les riverains, nous avons découverts l’insalubrité qui règne dans ces cités délaissées par la Mairie. A force de se renvoyer la balle, les responsables politiques de la commune et de la RGV ont fini par laisser les habitants sur place faire face seul à un problème qu’ils ne maîtrisent pas. Les rats, infiltrés dans les habitations, les sous-sols et jusque dans les appartements, détruisent et terrorisent. De la benne à poubelle, coffrée avec un cadenas pour éviter la dispersion des ordures et prévenir la gourmandise des rats, à la cuisine des riverains où les murs sont troués, les rongeurs ne laissent pas de répits aux habitants de la cités.


A qui la faute ? Dans cette insalubrité matérielle, comment ne pas évoquer l’insalubrité citoyenne qui se développe ? La confiance entre les riverains et les responsables politiques locaux s’étiole à vitesse grand V, chacun se rejetant la responsabilité de ne pas agir. Il s’agit bien d’insalubrité citoyenne : les fondations du dialogue de cette commune se lézardent, on laissent pourrir un problème sans le traiter et il menace à moyen-terme la vie de la cité. L’importance des comités de quartier dans ces situations doit être soulignée. C’est un outil de dialogue pertinent, suffisamment proche du quotidien et du terrain pour trancher sur cette question de responsabilité. Il permettra aussi d’agir comme un trait d’union entre citoyens et commune pour traiter ce problème… en espérant que ce message soit entendu.



Générations Engagées


Liens: n/a
Rédigée par Générations Engagées - 30.08.2010 - 14:30
Partagez-le : 


Votre commentaire
Nom:
Email:
Site web:
Code de sécurité
Security Code
IP: 207.241.235.29
Options: • HTML activé • BBCode activé; • Smileys activés
Dernière Vidéo
Voir toutes nos vidéos

Signez la pétition !


Recherche



Articles par Auteurs


Cartographie GE
     Retrouvez-nous partout !
Voir toute la cartographie

Partenaires
NOPIB - Copenhague 2009