Newsletter
Inscrivez-vous à la Newsletter

Adresse mail:




Vos Commentaires


Nos Débats
Voir tous nos Débats

Téléchargements
Voir tous les fichiers

BlogRoll


-> Revenir à la page d'accueil



Les promesses n'engagent que ceux qui y croient...
Catégorie(s) : Nos Débats Société


Une petite étude comparative des listes en lice pour les élections régionales permet de voir comment ils ont appréhendé la question du logement en Ile-de-France.

Voici le résultat sur la base de ce qui est écrit dans leur profession de foi.


Liste front de gauche (Pierre Laurent)


- Le logement social prioritaire : nous triplerons les moyens consacrés au logement avec l'objectif de 100 000 nouveaux logements par an dont 50 000 logements sociaux.


- La région suspendra ses aides aux communes qui ne respectent pas la loi SRU (minimum de 20% de logements sociaux) et soutiendra les mesures de réquisition des logements vides.


Qu'en penser ? Le vrai problème est cerné : il n'y a pas assez de logements en IDF.


Le SDRIF parle d'un objectif de 60 000 logements par an. Le risque n'est-il pas de construire des cités des années 50 ?


Intéressant, le fait de dire que ceux qui n'ont pas encore assez de logements sociaux auront moins d'aides (l'UMP propose le con- traire au 2nd tour !).


Liste alliance écologiste indépendante (Jean-Marc Governatori)


- Plan d'urgence pour le logement : réhabilitation de l'ancien, transformation des bureaux vides et construction d'éco-logements.


- Développer le parc de logements à prix accessibles pour les ménages modestes et les clases moyennes.


- Développer des logements dignes pour les séniors et favoriser le maintien à domicile.


- Créer des studettes et appartements équipés pour les mal-logés.


Qu'en penser ? Tout et n'importe quoi. Demain on rase gratis sans aucun chiffrage.


Quant aux studettes pour les mal logés, s'agit-il de logements au rabais ? de logements remplaçant les capacités d'hébergement en hôtel ?


Liste Modem (Alain Dolium)


- Guichet unique du logement pour que les franciliens puissent savoir où sont les logements, en particulier sociaux, disponibles.


- Traitera en priorité les personnes les plus touchées par le problème de logement à cause de leur situation financière ou familiale.


- 20 000 nouveaux logements pour les étudiants et les apprentis, en coordination avec l'Etat et les collectivités territoriales.


Qu'en penser ? Pas très nette cette proposition. S'agit-il d'un guichet concurrent au guichet DALO ? De quelque chose pour tous les demandeurs ?


Zoom intéressant sur le logement des étudiants (seul programme à le faire) qui est un sujet particulièrement lancinant en IDF et une condition d'un enseignement supérieur de qualité.


Liste Debout la République (Nicolas Dupont-Aignan)


- Accession sociale à propriété pour 200 000 franciliens modestes en 5 ans.


- Arrêt de l'urbanisation sauvage des terres agricoles.


Qu'en penser ? On voit que cette liste ne vise pas tout l'électorat mais un électorat classiquement à droite : agriculteur, classes moyennes. Aucune vision globale du sujet.


Liste Europe écologie (Cécile Duflot)


- En finir avec la pénurie de logement et la précarité énergétique ; réhabilitation de 200 000 logements à basse consommation.


- Construire de nouveaux éco-quartiers.


Qu'en penser ? Visiblement la préservation de l'environnement est plus importante que la question du logement des franciliens !


Pas d'analyse du sujet ou de proposition concrète.


Liste PS (Jean-Paul Huchon)


- Pacte régional qui permettra la construction de 60 000 logements par an, la création de 20 000 logements pour les jeunes et 60 000 places pour les personnes en situation de handicap ou de grande dépendance.


- Plan régional d'isolation thermique et phonique des logements.


- Caution solidaire pour le logement des jeunes.


Qu'en penser ? Meilleur programme à mon sens : une vraie volonté de construire, le repérage de priorités spécifiques (les jeunes et les personnes âgées) et de la nécessité de travailler avec les autres collectivités.


Isolation thermique non oubliée mais cela reste vague.


Liste FN (Marie-Christine Arnatu)


- Lancer un grand plan régional "logements d'urgence" et redonner leur dignité à nos sans-abris.


Qu'en penser ? Rien compris au sujet puisque cela ne parle que d'hébergement.


"Nos" sans-abris fait dame patronnesse qui choisit ses pauvres (pouah).


Liste UMP (Valérie Pécresse)


- Créer une agence régionale du logement qui utilisera le partenariat public-privé pour bâtir rapidement des logements intermédiaires et en accession sociale à la propriété.


Qu'en penser ? L'agence régionale du logement est une bonne idée pour faire face aux enjeux mais pourquoi faire appel au partenariat public-privé ?


Le logement locatif est oublié : on ne vise pas tout l'électorat et la notion de logement social est évacuée.


Liste NPA (Olivier Besancenot)


- Garantir un toit pour tous grâce à un plan d'investissement massif dans le logement social.


- Réquisition des logements vides.


Qu'en penser ? Demain on rase gratis avec l'argent des patrons... Du NPA pur sucre.


Globalement, les programmes de droite sont assez désolants : la question du manque de logement, et notamment de logement locatif, est évacuée.


Le programme du Modem est très partiel, mais encourageant pour les étudiants.


Les programmes de l'alliance écologiste indépendante et du NPA sont un peu du genre "demain, on rase gratis", dans un genre différent mais tous les deux non chiffré.


Les programmes du PS et celui du Front de gauche sont les seuls à présenter vraiment le logement comme une priorité. On verra donc à l'usage. Dans 4 ans, puisque ce mandat ne dure que 4 ans.


A vous de commenter...

Republica



Liens: n/a
Rédigée par Republica - 03.04.2010 - 09:00
Partagez-le : 


Votre commentaire
Nom:
Email:
Site web:
Code de sécurité
IP: 207.241.237.229
Options: • HTML activé • BBCode activé; • Smileys activés
Le dessin de Biassu

Voir tous les dessins

Dernière Vidéo
Voir toutes nos vidéos

Recherche



Articles par Auteurs


Partenaires